>  La prévention

La prévention

PREVENTION

Exemples de thèmes traités : la prévention des chutes, la prévention de la dénutrition et le panorama des pathologies neuro- dégénératives et les pistes de prévention au quotidien.

Dans ce domaine, deux types de supports ont été mis en œuvre :  des réunions d’information thématiques et des ateliers.

Les réunions d’information

Ces réunions sont déclinées sur plusieurs communes du territoire du Point Info Séniors, pour faciliter l’accès du plus grand nombre.
Ces réunions ont été animées par différents professionnels : un médecin gériatre hospitalier, un médecin généraliste, les kinésithérapeutes exerçant sur le territoire, le travailleur social du Point Info Sénior, une psychologue, des orthophonistes et une diététicienne.
Ces réunions permettent,  de donner de multiples conseils quant à la sécurité des personnes et des logements, d’aborder l’impact de l’alimentation sur la santé, les causes et conséquences d’une dénutrition chez la personne âgée, les troubles de la déglutition. ..

Les « ateliers – équilibre »

Le principe est identique à celui des réunions d’information : sur 3 lieux du territoire et sur 3 mois.
Ces ateliers sont animés par les kinésithérapeutes locaux et le travailleur social du Point Info Séniors. Ils sont très interactifs et ludiques.

Le bilan

Les actions permettent de mettre en avant les éléments suivants :

1. Offrir une réponse directe aux demandes et besoins issus du terrain et collectés par le Point Info Séniors d’où le succès de participation de la population : de 50 à 70 personnes par site lors des réunions d’information et 15 participants en moyenne aux ateliers équilibre, avec une tranche d’âge très large : 61 à 96 ans. Ce panel illustre le fait que la thématique retenue constitue une préoccupation fondamentale pour les personnes vieillissantes.

2. Développer un support de communication efficace pour le Point Info Séniors et plus largement, pour les possibilités de parcours de la personne vieillissante sur son territoire de vie.

3. Constituer un socle de relations entre les personnes âgées, se rencontrer autour d’une activité stimulante et conviviale.

4. Développer les pratiques pédagogiques et informatives, par la diffusion de bonnes pratiques et l’application directe d’exemples. Ce travail renforce la prise de conscience et la vigilance.