>  Nos missions

Nos missions

Le Point Info Séniors vous accueille
 
Les bureaux du Point Info Séniors sont ouverts à l’accueil physique et téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Un  travailleur social, Angélique Bec est présent à mi-temps et un mi-temps de  secrétariat est mutualisé avec l’EHPAD LE SHERPA.

Le Point Info Séniors vous informe et vous oriente 

Il apporte à la personne âgée une aide administrative, un accompagnement au montage de dossiers, il évalue sa situation. Ceci en liaison constante avec les structures et organismes concernés.
L’ensemble des informations et l’orientation des usagers dans la recherche de solutions administratives, matérielles, médicales….est effectué à partir d’entretiens téléphoniques, de rendez-vous et de visites à domicile.
La priorité permanente de l’équipe du PIS est d’apporter des propositions aussi abouties que possible et surtout « sur-mesure », au cas par cas dans l’objectif d’offrir un vrai service et de rassurer les personnes très souvent insécurisées par leur propre vécu (usagers, proches et aidants).

Le Point Info Séniors vous accompagne

Des accompagnements sont mis en œuvre et réalisés auprès de personnes repérées comme le nécessitant et en demande de soutien autre que ponctuel. Le soutien apporté se traduit par des rencontres sous diverses formes : VAD ou rendez-vous au bureau.

Le Point Info Séniors organise des campagnes de prévention

Le Point Info Séniors se place dans la perspective du maintien au domicile. Pour se faire, le Point Info Séniors diffuse sur le territoire les principales attitudes préventives de la perte d’autonomie.
Dans ce domaine, deux types de supports ont été mis en œuvre : des réunions d’information thématiques et des ateliers.
Exemples de thèmes traités : prévention des chutes, dénutrition…

Le Point Info Séniors a un rôle d’observatoire du territoire

Le Point Info Séniors joue un rôle central d’observation quant à l’évolution des besoins médico-sociaux sur son territoire d’intervention. Ce qui a permis :

  • La concrétisation du dispositif de portage des repas à domicile : relayée très fortement par les intervenants du PIS, cette problématique a été considérée et traitée par les élus locaux : le dispositif a été mis en place en Septembre 2014 sur le Belmontais (en partenariat communauté de communes et ADMR) et en Novembre 2014 sur le Camarésien (en partenariat communauté de communes et CIAS). Ce dispositif existe déjà à Fondamente, Coupiac et St Sernin Sur Rance.
     
  • L’émergence nette en 2014 d’un besoin en solutions alternatives, de type accueil de jour notamment. Cette offre permettrait de prévenir de nombreuses situations de fragilité tendant vers la vulnérabilité des personnes concernées en absence de réponse. Les kinésithérapeutes, médecins et IDE, dont l’intervention au domicile est un support majeur, nous ont par ailleurs alertés sur la prégnance de cette question.

Parallèlement, il semble que ce sujet soit ressorti dans plusieurs études et diagnostics réalisés par les services du Conseil Général (qualité des établissements) et de l’ARS : les EHPAD ont été mobilisés pour travailler ces questions et émettre des propositions territorialisées d’ici fin 2015, ce qui complèterait la palette des possibilités de réponses pour prévenir les difficultés tout en vieillissant à domicile.